Conditions du crédit | Facilités offertes par la Banque du Canada Aide | English

Indicateurs financiers

À propos

Ces données apportent d'autres perspectives sur l'évolution et les tendances des marchés du crédit canadiens. L'émission d'obligations est un indicateur utile en ce qui a trait au financement de projets à long terme. Les instruments du marché monétaire permettent souvent, quant à eux, de répondre à des besoins à court terme.

Nota : L’indice des conditions financières (ICF) n’est plus publié. Cet indice a été créé en avril 2009, pendant une période de graves bouleversements sur les marchés financiers, dans le but de constituer un indicateur synthétique des conditions financières globales au Canada regroupant des données de plusieurs marchés concernés. Au moment de l’instauration de l’ICF, la Banque a souligné qu’un tel indice devait être interprété avec prudence, vu les difficultés inhérentes à la quantification des effets des changements dans les variables financières sur l’économie réelle et la brièveté de la période couverte par certaines données. Depuis, la capacité de l’ICF de donner une image juste des conditions financières a diminué au point qu’il risque d’être mal interprété. De plus, cet indice dénature la méthode utilisée par la Banque pour évaluer, de façon continue, les conditions financières, une méthode basée sur un ensemble de renseignements beaucoup plus vaste que l’ICF et provenant de diverses sources. D’autres indicateurs financiers détaillés sont présentés ci-dessous. En outre, la Banque fournit régulièrement une évaluation exhaustive des conditions financières au Canada et dans le monde dans le Rapport sur la politique monétaire qu’elle publie chaque trimestre.

L'indice d'accessibilité à la propriété

L’indice d’accessibilité à la propriété de la Banque du Canada indique la part du revenu disponible qu’un ménage représentatif consacrerait aux charges liées à la propriété d’un lodgement. En savoir plus.

* Une baisse du ratio dénote une amélioration de l’accessibilité.

Conditions générales du crédit aux entreprises (selon l'enquête auprès des responsables du crédit) et disponibilité du crédit (selon l'enquête sur les perspectives des entreprises)

Le graphique suivant illustre les résultats de deux questions posées l'une dans le cadre de l'enquête auprès des responsables du crédit, qui sert à recueillir des renseignements sur les pratiques des grandes institutions financières canadiennes en matière de prêts aux entreprises, et l'autre dans celui de l'enquête sur les perspectives des entreprises, qui permet de connaître l'opinion de cadres supérieurs d'entreprises choisies en fonction de la composition du produit intérieur brut du Canada.

L'indicateur des conditions générales de crédit montre le solde des opinions des institutions financières allant dans le sens d'un resserrement diminué du pourcentage pondéré de celles qui inclinent vers un assouplissement. L'indicateur de disponibilité du crédit mesure, quant à lui, le pourcentage des entreprises qui font état d'un resserrement diminué du pourcentage de celles qui signalent un assouplissement des modalités de financement par rapport aux trois mois précédents.

Un solde positif dans les deux cas implique donc un resserrement net des conditions du crédit.

* Données de l'enquête auprès des responsables du crédit remontent au 2e trimestre de 1999, et celles de l'enquête sur les perspectives des entreprises, au 4e trimestre de 2001. Des données positives traduisent un resserrement du crédit. Des données négatives traduisent un assouplissement du crédit.

Mesures du coût du financement de gros pour les banques

Le graphique montre le taux CDOR à trois mois, l'emprunt dont le taux fixe à cinq ans a été échangé contre un taux variable à trois mois et le swap trois mois indexé sur le taux à un jour. Le CDOR à trois mois est le cours acheteur moyen des acceptations bancaires canadiennes, déterminé chaque jour selon les résultats d'une enquête auprès des teneurs de marché; il peut tenir lieu de coût du financement bancaire à trois mois. L'emprunt dont le taux fixe à cinq ans a été échangé contre un taux variable à trois mois sert d'indicateur du taux des billets de dépôt de premier rang et donne un indice du coût du financement pour les banques à plus long terme. La variation de niveau observée dans les données de cette série le 22 mars 2012 tient à un changement d’obligations de référence servant à calculer les écarts relatifs aux taux d’emprunt bancaire à 5 ans, et non à une hausse du coût du financement pour les banques. Le swap trois mois indexé sur le taux à un jour représente le taux du financement à un jour attendu durant ces trois mois et peut servir de point de référence dans la comparaison entre les deux mesures du coût du financement de gros pour les banques.

* Le CDOR (Canadian Dollar Offered Rate) est un taux établi quotidiennement sur la base du taux des acceptations bancaires canadiennes.
Sources: Bloomberg, banques commerciales canadiennes et calculs de la Banque du Canada

Évolution des principaux taux d’intérêt

Les séries de données auparavant affichées ici sont désormais publiées dans l’outil de consultation des taux d’intérêt au Canada.

Taux d'intérêt effectifs hebdomadaires

Le taux d'intérêt effectif pour les ménages est une moyenne pondérée de divers taux d'intérêt de prêts hypothécaires et de prêts à la consommation. Les coefficients de pondération sont établis à partir de données sur le crédit hypothécaire à l'habitation et le crédit à la consommation, corrigées pour tenir compte d'informations supplémentaires fournies par les institutions financières. Le taux d'intérêt effectif pour les entreprises est une moyenne pondérée de divers taux d'intérêt bancaires et de taux d'intérêt des marchés, applicables à de nouveaux prêts consentis à des entreprises non financières. Les coefficients de pondération sont établis à partir de données sur le crédit aux entreprises. En savoir plus.