Conditions du crédit | Facilités offertes par la Banque du Canada Aide | English

Facilités offertes par la Banque du Canada

Réaction de la Banque du Canada

Depuis le début de la crise financière mondiale au mois d’août 2007, la Banque du Canada a relevé les défis auxquels se trouve confronté le système financier canadien. À la fin de 2007, elle a mis en place des facilités de prêt à plus d’un jour afin d’accroître la liquidité des marchés et de soulager les difficultés de financement. L’amélioration des conditions sur les marchés du financement a permis l’abandon des mécanismes d’octroi de liquidités à plus d’un jour.

Plus de renseignements :

Rencontrer les objectifs reliés à la politique monétaire

En réaction à la crise financière et à la récession mondiales, la Banque du Canada a abaissé rapidement le taux cible du financement à un jour en 2008 et au début de 2009 pour l’établir au plus bas niveau possible, elle a mis au point un cadre opérationnel de mise en œuvre de la politique monétaire une fois le taux cible du financement à un jour fixé à sa valeur plancher et elle a donné des indications extraordinaires quant à la trajectoire probable des taux grâce à l’engagement conditionnel qu’elle a pris. La Banque a également établi un cadre pour la prise de mesures d’assouplissement quantitatif et d’assouplissement direct du crédit visant à réduire les taux d’emprunt à long terme, afin de lui permettre de continuer d’atteindre sa cible d’inflation.

Par la suite, à la faveur de l’amélioration des conditions économiques, la Banque a mis fin à son engagement conditionnel, relevé le taux cible du financement à un jour et rétabli le cadre opérationnel usuel de mise en œuvre de la politique monétaire.