Conditions du crédit | Facilités offertes par la Banque du Canada Aide | English

Sélection d'agrégats de la monnaie

À propos

La Banque du Canada règle indirectement le taux d'expansion monétaire par l'influence qu'elle exerce sur les taux d'intérêt à court terme. Si une variation de ces taux survient, celle-ci a tendance à se répercuter sur d'autres taux d'intérêt, tels que ceux applicables aux emprunts que les consommateurs contractent auprès de leurs banques (voir L'offre de monnaie).

L'évolution de la croissance de M1+ est un indicateur utile du niveau futur de la production. Celle des agrégats monétaires au sens large est un indicateur utile du futur taux d'inflation.

Les Normes internationales d’information financière (IFRS) ont eu une incidence sur les agrégats monétaires. Le plus important changement a trait au reclassement par les banques du passif-dépôts en autres passifs, ce qui a eu pour effet d’entraîner une diminution du passif-dépôts. Des corrections de continuité historiques ont donc été apportées aux agrégats monétaires pour la période allant de février 1998 à octobre 2011.

Évolution de M1+

Le graphique suivant montre les variations en pourcentage de M1+ depuis 1990, exprimées en taux de variation trimestriel annualisé et en taux de variation en glissement annuel.

* L'agrégat M1+ a été corrigé afin d'en exclure les actifs détenus dans les fonds clones.

Évolution de M2++

Le graphique suivant montre les variations en pourcentage de M2++ depuis 1990, exprimées en taux de variation trimestriel annualisé et en taux de variation en glissement annuel.

* L'agrégat M2++ a été corrigé afin d'en exclure les actifs détenus dans les fonds clones.